LE NOUVEAU DROIT DE L’ENTRETIEN DE L’ENFANT : GARDE ALTERNEE COMME OPTION, SANS POUR AUTANT ÊTRE LA RÈGLE – CRITÈRE DÉTERMINANT : L’INTÉRÊT DE L’ENFANT

« Dans le rapport qu’il a adopté le 8 décembre 2017, le Conseil fédéral juge approprié la décision du législateur de ne pas ériger la garde alternée en modèle prioritaire dans la loi. Il estime qu’il faut rechercher dans tous les cas une solution individuelle, qui préserve le bien de l’enfant ».Citation : portail du gouvernement suisse ;

www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-69133.html

Note : En pratique, l’intérêt de l’enfant est souvent difficile à définir pour une Autorité judiciaire qui est, par définition, externe à la vie de famille. Dans quelle mesure peut-on partir du principe que les parents peuvent s’entendre – dans l’intérêt de leur enfant – et mettre de côté leur ressenti personnel ? Comment éviter la triangulation et les conflits de loyauté pour l’enfant ? L’intervention de professionnels est souvent indispensable. Bémol : l’établissement de rapports fiables prend souvent du temps et prolonge les procédures judiciaires.

Rédaction : Etude d’avocats Trümpy à Lausanne et  Echallens, votre partenaire pour toutes questions juridiques